FANDOM


EnglishEspañolEsperanto

Teruene
Teruene
Type LAI
Alignment nominatif-accusatif
Head direction langue centripète (head-final)
Tonal No
Declensions No
Conjugations Yes
Genders No
Nouns decline according to...
Case Number
Definiteness Gender
Verbs conjugate according to...
Voice Mood
Person Number
Tense Aspect
Meta-information
Progress 97%
Statistics
Nouns 100%
Verbs 100%
Adjectives 100%
Syntax 100%
Words 1331 of 4000
Creator LukoCerante

ClassificationEdit

Le Teruene est une LAI (Langue Auxiliaire Internationale) basée en partie sur la grammaire de l'espéranto (avec une influence chinoise), mais avec des mots qui proviennent principalement des cinq langues les plus parlées dans le monde : le chinois (mandarin), l'anglais, l'espagnol, l'hindi et l'arabe.

C'est une langue SVO agglutinante a posteriori, bien qu'elle soit beaucoup plus proche des langues isolantes que des langues agglutinantes, l'espéranto inclu.

Phonologie Edit

Le Teruene utilise les lettres de l'alphabet latin basique.

L'accent tonique tombe toujours l'avant-dernière syllabe.

Consonnes Edit

CONSONNES

Bilabiales Labio-dentales Alvéolaires Post-alvéolaires Palatales Vélaires Glottales
Nasales m n
Occlusives p b t d k g
Fricatives f s ʃ h
Affriquées t͡ʃ
Spirantes j w
Roulées r
Spirantes latérales l

VoyellesEdit

VOYELLES

Antérieures Quasi-Antérieures Centrales Postérieures
Fermées i u
Mi-fermées e o
Ouvertes a

Système d'écritureEdit

Lettre a b c d e f g h i k
Son a b t͡ʃ (d͡ʒ) d e f g h (x) i, j k
Lettre l m n o p r s t u x
Son l m n (ŋ) o p r (ɾ) s (z) t u, w ʃ (ʒ)

La prononciation idéale pour le r est le r roulé, mais tout phonème similaire qui se distingue du reste de l'alphabet fait l'affaire.

Phonotactiques Edit

Les mots peuvent se terminer par une voyelle, une semi-voyelle ou par l'une des consonnes suivantes : d, f, h, l, m, n, r, s, x. Les racines ne peuvent pas se terminer par plus de deux consonnes. Les mots ne peuvent pas contenir de groupes consonantiques de plus de deux consonnes (sans compter les semi-voyelles). Lors de la prononciation d'un mot, chaque voyelle ne peut être couplée qu'à une semi-voyelle, et non deux. Par exemple, "iaua" doit être prononcé "ia-ua" et non "iau-a".

Groupes consonantiques autorisés :

Monosyllabiques: l r u i Intersyllabiques: m n s l r u i
f flo fro fuo fio anfe asfe alfe arfe aufe aife
p plo pro puo pio ampe aspe alpe arpe aupe aipe
k klo kro kuo kio anke aske alke arke auke aike
t tro tuo tio ante aste alte arte aute aite
b bro buo bio ambe asbe albe arbe aube aibe
d dro duo dio ande asde alde arde aude aide
g gro guo gio ange asge alge arge auge aige
h huo hio anhe ashe alhe arhe auhe aihe
s suo sio amse anse alse arse ause aise
x xuo xio amxe anxe alxe arxe auxe aixe
m muo mio asme alme arme aume aime
n nuo nio anme amne asne alne arne aune aine
c cuo cio amce ance asce alce arce auce aice
l luo lio asle aule aile
r ruo rio aure aire
u amue anue
i amie anie

Diphtongues autorisées :

voyelle+u u+voyelle voyelle+i i+voyelle
a au ua ai ia
e eu ue ei ie
o ou uo oi io
i ui
u ui iu

GrammaireEdit

PronomsEdit

Il n'y a pas de distinction de genre à la troisième personne, mais il y a une distinction entre entités animées et inanimées. Cela peut être interprété de plusieurs façons. Habituellement, on utilisera "hi" pour les humains et "so" pour toute autre chose. Cela dit, "hi" peut être utilisé de manière plus générale pour tout ce qui est capable de communiquer, mais peut toutefois servir pour des animaux, des plantes ou des choses inanimées pour des raisons stylistiques, comme le fait de parler à un animal domestique, ou de parler de lui.

Les pronoms du pluriel sont créés en ajoutant -su, (j'ai décidé de ne pas utiliser le marqueur du pluriel -s parce que si le pronom se termine par -s, ce son pourrait se confondre avec celui d'un verbe qui commence par s-, ce qui peut créer une confusion entre "mis suan" (nous sommes) et "mi suan" (je suis), par exemple).

PRONOMS

Teruene Français English Spanish
1ère personne du singulier mi je I yo
2e personne du singulier tu tu you (singulier)
3e personne du singulier (humain) hi il/elle (être vivant) he/she él/ella
3e personne du singulier (non humain) so ça it eso
1ère personne du pluriel misu nous we nosotros/as
2e personne du pluriel tusu vous you (pluriel) ustedes
3e personne du pluriel (humain) hisu ils/elles (êtres vivants) they (êtres vivants) ellos/as
3e personne du pluriel (non humain) sosu ils/elles (choses) they (choses) esos/as
pronom indéfini oni on one uno/a
pronom réfléchi os se, soi, propre X-self, own sí, propio

"Mi" vient de toutes les langues européennes dans lesquelles il apparait, comme l'espagnol, l'anglais, l'italien, etc.

"Tu" vient de l'espagnol, et apparait aussi dans d'autres langues européennes, comme "du" en allemand.

"Hi" vient de l'anglais "he", mais aussi de l'arabe "hi" qui signifie "elle".

NomsEdit

Les noms normaux se terminent par -e au singulier. Le pluriel est formé en ajoutant -s. À part ça les noms ne changent pas, mais ils peuvent être combinés pour former de nouveaux mots.

VerbesEdit

Les verbes se terminent par -ar à l'infinitif, qui est remplacé par d'autres terminaisons en fonction du temps ou du mode.

Infinitif -ar
Présent -an
Passé -el
Futur -on
Conditionnel -ol
Conditionnel passé -em
Impératif/Volitif -ai

Les verbes disposent de cinq suffixes qui sont utilisés pour créer un grand nombre de verbes différents.

  • -ad- exprime la continuité d'une action. Si le verbe exprime une action instantanée, l'ajout de ce suffixe signifie généralement le résultat de cette action. Exemples:
    • kahar = dire ➜ kahadar = parler
    • har = avoir ➜ hadar = posséder
    • bisar = voir ➜ bisadar = regarder
  • -ek- exprime la soudaineté ou le commencement d'une action
    • ranar = courir ➜ ranekar = se mettre à courir
    • siar = savoir, connaitre ➜ siekar = apprendre (se mettre à connaitre)
    • karar = faire ➜ karekar = se mettre à, faire soudainement
    • har = avoir ➜ hekar = obtenir, acquérir
    • dormar = dormir ➜ dormekar = s'endormir
  • -end- exprime l'aboutissement ou l'achèvement d'une action
    • canar = aller ➜ canendar = arriver
    • dormar = dormir ➜ dormendar = se réveiller
  • -if- permet de rendre un verbe transitif s'il ne l'était pas, ou de former le factitif (faire faire telle action à quelqu'un)
    • dormekar = s'endormir ➜ dormekifar = endormir
    • dormendar = se réveiller ➜ dormendifar = réveiller
    • ekar = commencer ➜ ekifar = faire commencer, démarrer
    • folar = tomber ➜ folifar = faire tomber, laisser tomber
  • -os- est uniquement utilisé sur des verbes transitifs pour les rendre intransitifs ou réfléchis
    • teicar = tenir ➜ teicosar = se tenir
    • teicekar = attraper ➜ teicekosar = s'aggriper à

Le conditionnel Edit

Ce mode a deux terminaisons : -em pour le passé et -ol pour le reste (généralement le présent). En français, ce mode se retrouve dans des formes verbales telles que "serais, pourrions, devrait..." ou encore "aurais fait, seriez partis, aurait vu..." au passé.

Présent:

  • Si mi siol xeno, mi laborol = Si j'en étais capable, je le ferais

Passé:

  • Si mi siem xeno, mi laborem = Si j'en avais été capable, je l'aurais fait

Cependant, le "conditionnel passé" est le plus souvent utilisé dans d'autres langues pour exprimer quelque chose qui aurait pu ou aurait dû être fait, mais ne l'a pas été. Dans ce genre de cas, le Teruene utilise plutôt le passé de l'indicatif si le contexte le permet.

  • Mi pixuel no mancar so, tan mi karel = Je n'aurais pas dû le manger, mais je l'ai fait.
  • Mi ablel ranar, tan mi no karel = J'aurais pu courir, mais je ne l'ai pas fait.

Participes Edit

Le participe actif se forme en ajoutant le suffixe -ant- à la racine du verbe, et le participe passif avec le suffixe -ed- :

Forme verbale Traduction Exemple de phrase Traduction
amar aimer Mi no bolan amar tu Je ne veux pas t'aimer
amanta aimant·e Mi suel amanta tu

Amanta uome suan bela

J'étais amoureux de toi

Une personne amoureuse est belle

amanto en aimant Amanto hi, mi siekan En l'aimant, j'apprends
amante amant·e, amoureux/se Hi suel mi te amante Elle était mon amoureuse
ameda aimé·e Mi suan ameda de Luke Je suis aimée par Luc
amedo en étant aimé·e Amedo, mi suan mas bona En étant aimée, je suis meilleure
amede être aimé, chér·e Hi suan mi te amede C'est mon chéri

Tout les exemples :

  • -ant- :
    • -an : Mi suan mancanta mafes = Je mange des pommes
    • -el : Mi suel mancanta mafes = Je mangeais des pommes
    • -on : Mi suon mancanta mafes = Je mangerai des pommes
    • -ol : Mi suol mancanta mafes = Je mangerais des pommes
    • -em : Mi suem mancanta mafes = J'aurais mangé des pommes
    • -ai : n'a a priori aucun sens avec -ant-
  • -ed- : le sens peut varier entre le présent et le passé selon le verbe et le contexte. Par exemple, quelqu'un de "connu" est quelqu'un qui est connu aujourd'hui, pas dans le passé. Par contre, quelque chose de "mangé" peut être quelque chose qui a déjà été mangé, ou quelque chose qui est généralement mangé dans un certain lieu. Pour les différencier, on peut utiliser des mots comme "hoim" (maintenant).
    • -an : Mafes suan manceda = Les pommes sont (ou étaient) mangées
    • -el : Mafes suel manceda = Les pommes étaient (ou ont été) mangées
    • -on : Mafes suon manceda = Les pommes seront (ou auront été) mangées
    • -ol : Mafes suol manceda = Les pommes seraient mangées
    • -em : Mafes suem manceda = Les pommes auraient été mangées
    • -ai : Mafes suai manceda = Que les pommes soient mangées !

Adjectifs et adverbes Edit

Les adjectifs se terminent par -a. Ils peuvent s'accorder en nombre avec l'ajout d'un -s, mais ce n'est pas obligatoire et n'est recommandé que lorsqu'il est possible d'éviter de graves malentendus, par exemple lorsque le nom n'apparaît pas dans la phrase.

Les adverbes se terminent par -o et restent toujours invariables. ?>>> Comme vous pouvez le remarquer, il n'y a aucune terminaison en -u ou -i, tout simplement parce que cela causerait des problèmes avec les racines qui finissent en u ou i <<<?.

SyntaxeEdit

Possession Edit

La possession est indiquée par la particule te, qui vient de la particule chinoise "de" et fonctionne à peu près de la même manière, du moins pour la possession ("de" a d'autres utilisations en chinois que le Teruene n'a pas), elle est similaire au 's du génitif en anglais, mais étendu aux pronoms. Par exemple:

  • Mi te aute = Ma voiture
  • Hi suan Lukas te penge = C'est l'ami de Lucas
  • Dome suan tusu te = La maison est à vous
  • (Data) uomire, xenule te dome suan ega, suan mi te penge = L'homme dont la maison est grande est mon ami

Questions Edit

Les questions totales, auxquelles on peut répondre soit oui soit non, ou les questions qui vous donnent un nombre défini de réponses, sont créées en ajoutant la particule ma à la fin de la phrase.

  • Tu suan bono = Tu vas bien.
  • Tu suan bono ma? = Est-ce que tu vas bien ?

Ma peut aussi être utilisé dans les phrases négatives.

  • Tu no suan aitire ma? = Tu n'es pas père, n'est-ce pas ?

Les questions alternatives, dont l'énoncé restreint le nombre de réponses possibles, utilisent généralement la conjonction "xor", qui peut se traduire par "soit", "ou bien", ou un "ou" exclusif (c'est-à-dire qu'on ne peut choisir qu'une seule des options proposées). Exemples :

  • Tu bolan kafe xor cate ma? = Tu veux du café ou du thé ?

Dans cette phrase, il est explicitement indiqué qu'on peut choisir soit le café soit le thé, mais pas les deux. Réponses possibles :

  • (Ia,) kafe. = (Oui,) du café.
  • (Ia,) cate. = (Oui,) du thé.
  • (Kituta,) xiexe. = Rien, merci.

En revanche, si l'orateur veut donner la possibilité de choisir plus d'une option, il doit utiliser "or" qui est un "ou" inclusif, qu'on pourrait traduire en français par "ou encore" ou "et/ou". Par exemple:

  • Tu bolan late, sukre or otre en tu te kafe ma? = Tu veux du lait, du sucre, ou autre chose dans ton café ?
    • Ia, late. = Oui, du lait.
    • No, kitute. = Non, rien.
    • Ia, amba = Oui, les deux.

Les autres types de questions sont formées avec des corrélatifs en xen-. Contrairement à ce qui se fait dans beaucoup de langues, mais à l'instar du chinois ou du français familier, l'ordre de la phrase ne change pas (bien que ce soit permis) quand on pose des questions, le mot en xen- est placé là où se trouvera la réponse. Par exemple:

  • Tu mancan xene? = Que manges-tu ? (Tu manges quoi ?)
  • Tu suan xenule te aitise? = De qui es-tu la mère ? (Tu es la mère de qui ?)

L'ordre des mots Edit

L'ordre de base Edit

Le Teruene suit l'ordre SVO (Sujet-Verbe-Objet), mais il est également permis d'emploier les ordres OSV (l'ordre du maître Yoda) et VSO. Parmi les six ordres possibles, ces trois-là sont autorisés car ils permettent de différencier le sujet de l'objet et ainsi d'éviter toute confusion possible. La règle, en résumé, c'est que "ce qui se rapproche le plus à gauche du verbe est le sujet". Dans les ordres SVO et OSV, le sujet est déjà à gauche du verbe tandis que l'objet est à sa droite, et en VSO le sujet est plus proche du verbe que l'objet.

Le SVO a été choisi parce que c'est l'ordre le plus répandu dans le monde en terme de locuteurs, et il concerne des langues comme l'anglais, l'espagnol et le chinois, qui sont parmi les plus parlées du monde.

En dehors de l'ordre des mots, rien ne permet de différencier le sujet de l'objet, donc même les pronoms restent tels quels quand ils sont l'objet de la phrase:

  • Mi aman tu = Je t'aime (J'aime toi)
  • Hi aman hi = Il/elle l'aime (il/elle aime lui/elle)
  • Misu bisel hisu = Nous les avons vus (nous avons vu eux/elles)
Adjectifs et autres modificateurs Edit

Les adjectifs précèdent le nom qu'ils modifient, mais il est permis de les mettre plus tard si cela ne crée pas de malentendu. Quand il y a deux adjectifs pour un même nom, ils peuvent aller ensemble avant ou après le nom, être séparés par ce dernier ou encore séparés par la conjonction "he" (et), voire pas séparés du tout.

  • Bela teliga uomise / Uomise bela teliga / Bela uomise teliga / Bela he teliga uomise / Uomise bela he teliga = Une femme belle et intelligente

En règle générale, les modificateurs se placent avant les éléments modifiés.

Articles Edit

Il n'y a pas d'article défini (le/la/les) ni indéfini (un·e), mais le nombre "uan" (un) peut être utilisé comme un article indéfini si nécessaire, par exemple pour distinguer les noms dénombrables de ceux qui ne le sont pas:

  • Mi mancan pane = Je mange du pain (peut-être un, peut-être une tranche, peut-être plusieurs)
  • Mi mancan uan pane = Je mange 1 pain
  • Mi mancan panes = Je mange des/les pains

En revanche il y a des noms qui ne peuvent pas être dénombrés. Dans ces cas-là, "uan" doit être évité :

  • Mi trinkan akue = Je bois de l'eau (on ne peut pas boire 1 eau)
  • Mi suan uome = Je suis une personne (ici "une" est un indéfini, pas un nombre, qui serait superflu)

L'article défini n'existe pas parce que son utilisation varierait grandement selon la langue maternelle du locuteur, mais aussi parce qu'il n'existe pas dans de nombreuses langues importantes comme le chinois ou le russe. Donc pour ne pas compliquer les choses, le Teruene s'en passe aussi.

Prenons, par exemple, les degrés de comparaisons. Les mots pour le comparatif et superlatif de supériorité sont "mas" (plus) et "mos" (le/la plus), et le mot pour "que" est "ke" :

  • Mi suan mas bona ke tu = Je suis meilleur que toi
  • Mi suan mas tala ke tu = Je suis plus grand que toi
  • Hi suan mas bela ke tu = Elle est plus belle que toi
  • Hi suan mos bela = C'est le plus beau

Mais il y a une autre façon d'exprimer le superlatif:

  • Hi suan mas bela ke tutules = Il est plus beau que tout le monde

Nombres Edit

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 100 1000
nul uan dos san kuar kuin lou sif co nau deg pai mil

Les nombres se combinent comme en chinois :

  • 10 : deg
  • 20 : dosdeg
  • 30 : sandeg
  • 400 : kuarpai
  • 800 : copai
  • 9 000 : nau mil
  • 323 456 : sanpai dosdeg san mil kuarpai kuindeg lou

Au-delà de 999 999 on utilise des mots créés à la manière de "million", "milliard", "billion", "trillion" mais de façon plus régulière : nombre + ilie. Le Teruene utilise l'échelle courte comme en anglais, c'est-à-dire qu'on utilise un nouveau mot pour chaque classe (tranche de 3 chiffres), ce qui signifie qu'en Teruene on ne peut pas dire "mille millions", mais plutôt "un milliard" (dosilie). Contrairement au français, le mot "un" peut être omis devant "million/milliard/etc.", comme c'est le cas avec cent ou mille.

  • pai = cent
  • mil = mille
  • uanilie = un million
  • dos uanilies = deux millions
  • sif dosilies = sept milliards
  • sanilie = un billion

Il est également possible de lire simplement les chiffres un par un, comme on le fait en chinois pour dire les années et les numéros de téléphone. Par exemple :

  • 1998 = uan nau nau co
  • 2000 = dos nul nul nul
  • 233445 = dos san san kuar kuar kuin

Les nombres ordinaux sont formés en ajoutant -a. D'autres terminaisons donnent d'autres significations utiles :

  • uana = premier / première
  • pai dosdeg coa = cent vingt-huitième
  • uanao = en premier lieu, premièrement
  • doso = deux par deux, par paire
  • dego = par groupe de dix
  • ...

Le pronom réfléchi Edit

Le Teruene possède un pronom réfléchi, os, qui peut être utilisé pour se référer au sujet, peu importe la personne grammaticale. Voici ses différentes utilisations :

  • Pour créer une phrase réfléchie en se référant au sujet de n'importe quelle personne du singulier ou du pluriel (bien qu'il soit aussi possible d'utiliser le même pronom deux fois dans la phrase pour la rendre réfléchie, par exemple "mi limpan mi" ou "tu tu limpan")
    • Mi limpan os = Je me lave
    • Tu mancifan os = Tu te nourris
    • Miaue limpan os = Le chat se lave
  • Pour mettre l'accent sur le "possédant" de quelque chose :
    • Hi bisel (hi te) os te dome = Il a vu sa propre maison
    • Mi aman (mi te) os te ermise = J'aime ma propre sœur
  • En tant que racine pour la construction de mots :
    • osaxe = propriété
    • mortar = mourir ; morta = mort·e ; morte = la mort ; mortifar = tuer ; mortife = assassinat ➜ osmortifar = se suicider; osmortife = suicide

Comparaison Edit

  • Comparatif :
    • Hi suan mas lia ke tu = Il est plus fort que toi
    • Hi suan mas bona ke tu = Il est meilleur que toi
    • Hi suan kimas tala ke tu = Il est moins grand que toi
  • Superlatif :
    • Hi suan mos lia inter tutules/fro Argentine/de data oge = Elle est la plus forte de tous / d'Argentine / de ce groupe
    • Hi suan kimos tala = Elle est la plus petite
  • Égalité : Hi suan (dato) bela xeno tu = Elle est belle comme toi (Elle est aussi belle que toi)

Propositions subordonnées Edit

Les subordonnées sont introduites par des corrélatifs qui commencent par "xen-" ou, dans le cas d'une proposition complétive, par la particule "ke" :

  • Le corrélatif en xen- sert de lien entre la proposition principale et la subordonnée, et se place généralement au début de cette dernière :
    • Mi no sian(,) xener hi suan = Je ne sais pas il est
    • Mi tafahan kos xene hi karel date = Je comprends pourquoi il a fait ça
    • Hi suan uome xenule te dome suan blodala = C'est la personne dont la maison est rouge
  • Pour relier les propositions complétives, donc celles qui ne peuvent pas l'être par un corrélatif en xen-, on utilise la particule "ke" :
    • Mi sian ke hi suan en os te dome = Je sais qu'il est dans sa propre maison
    • Mi tafahan ke date no suan ibla = Je comprends que ce n'est pas possible
    • Mi no sian ke hi suan en os te dome = Je ne savais pas qu'elle était dans sa propre maison
  • Pour relier une proposition complétive sous forme d'interrogation indirecte (en français on utilisons le mot "si"), on utilise la particule interrogative "ma" comme conjonction.
    • Mi no siel ma hi suel en os te dome = Je ne savais pas si elle était dans sa maison
    • Mi kuestan ma hi kahadan Teruene = Je demande si elle parle Teruene

LexiqueEdit

Passer d'un type de mot à un autre Edit

Modifier la terminaison d'un mot permet de changer sa nature, et convertir un verbe en nom, passer d'un nom à un adjectif/adverbe, et ainsi de suite. Voyons de quelle manière les changements de sens peuvent s'opérer :

  • Adjectif à verbe : le verbe devient habituellement transitif, avec le sens "rendre + adjectif"
    • gara = chaud ➜ garar = chauffer (rendre chaud)
  • Verbe à adjectif : adjectif pour les choses qui sont soit utilisées, soit nécessaires, soit liées à l'action du verbe :
    • mancar = manger ➜ manca = pour manger/relatif à la nourriture
  • Verbe à nom : le nom exprime habituellement l'action du verbe, mais il peut aussi décrire le processus du verbe:
    • mancar = to eat ➜ mance = a meal
    • dormar = to sleep ➜ dorme = sleep (noun)
  • Nom à verbe : le verbe décrit habituellement l'action réalisée avec/par ce nom
    • martile = marteau ➜ martilar = marteler
  • Adjectif à nom : le nom exprime la qualité de l'adjectif
    • bela = beau/belle ➜ bele = beauté
    • kibela = laid·e ➜ kibele = laideur
    • fasta = rapide ➜ faste = rapidité
    • ega = grand ➜ ege = grandeur, taille
    • tala = haut ➜ tale = hauteur
  • Nom à adjectif : signifie habituellement "relatif à ce nom" ou "pour ce nom"
    • cate = thé ➜ cata = de thé
      • cata peie = une tasse de thé
    • miaue = chat ➜ miaua = félin·e, pour chat

Corrélatifs Edit

Les corrélatifs sont, en Teruene, des mots spéciaux formés par la combinaison de différents morphèmes, et qui peuvent être organisés dans un tableau.

CORR.

Chose connue

-a

Chose inconnue

-e

Temps

-im

Lieu

-er

Raison

kos -e

Manière

-o

Quantité

-un

Personne

-ule(s)

Type

-a leie (de)

xen-

(quel)

xena

(quel)

xene

(quoi, qe)

xenim

(quand)

xener

(où)

kos xene

(pourquoi)

xeno

(comment)

xenun

(combien)

xenule(s)

(qui)

xena leie

(quelle sorte de)

dat-

(ce)

data

(ce, cet)

date

(ça, cela)

datim

(alors, à ce moment-là)

dater

(là)

kos date (c'est pourquoi, c'est pour ça que)

dato

(comme ça, ainsi)

datun

(autant)

datule(s)

(celui-là, ceux-là)

data leie

(ce genre de)

ho-

(ce...-ci)

hoa

(ce...-ci)

hoe

(celui-ci)

hoim

(maintenant)

hoer

(ici)

kos hoe

(pour cette raison-ci)

hoo so

(comme ceci, ainsi)

houn

(autant)

houle(s)

(celui-ci, ceux-ci)

hoa leie

(ce genre-ci de)

som-

(quelque)

soma

(un, quelque)

some

(quelque chose)

somim

(une fois, un jour)

somer

(quelque part)

kos some

(pour une raison)

somo

(en quelque sorte)

somun

(une certaine quantité)

somule(s)

(quelqu'un, certains)

soma leie

(une sorte de, certains types de)

kitut-

(aucun)

kituta

(aucun)

kitute

(rien)

kitutim

(jamais)

kituter

(nulle part)

kos kitute

(pour aucune raison)

kituto

(nullement, en aucune façon)

kitutun

(rien du tout)

kitutule

(personne)

kituta leie

(aucune sorte de)

tut-

(chaque)

tuta

tout·e, tous les, chaque

tute

(tout, chaque chose)

tutim

(toujours)

tuter

(partout)

kos tute

(pour toute raison)

tuto

(de toute manière)

tutun

(tout)

tutule(s)

(tout le monde, chacun)

tuta leie(s)

(toute sorte de)

bah-

(beaucoup de)

baha

(beaucoup de)

bahe

(beaucoup, beaucoup de choses)

bahim

(souvent, beaucoup de fois)

baher

(dans beaucoup d'endroits)

kos bahe

(pour de nombreuses raisons)

baho

(de beaucoup de façons)

bahun

(beaucoup de, une grande quantité de)

bahules

(beaucoup de gens)

baha leies

(beaucoup de types de)

kibah-

(peu de)

kibaha

(peu de)

kibahe

(peu, peu de choses)

kibahim

(rarement, peu de fois)

kibaher

(dans peu d'endroits)

kos kibahe

(pour peu de raisons)

kibaho

(de peu de façons)

kibahun

(peu de, une petite quantité de)

kibahules

(peu de gens)

kibaha leies

(peu de types de)

otr-

(autre)

otra

(autre, un autre)

otre

(autre chose)

otrim

(une autre fois)

otrer

(ailleurs)

kos otre

(pour une autre raison)

otro

(autrement)

otrun

(d'une autre quantité)

otrule(s)

(quelqu'un d'autre)

otra leie

(une autre sorte de)

renh-

(nimporte quel)

renha

(n'importe quel, quelconque)

renhe

(n'importe quoi)

renhim

(n'importe quand)

renher

(n'importe où)

kos renhe

(pour n'importe quelle raison)

renho

(n'importe comment)

renhun

(nimporte quelle quantité)

renhule(s)

(n'importe qui)

renha leie

(n'importe quelle sorte de)

"kos -e" et "-a leie" apparaissent dans le tableau pour montrer comment ils sont formés et utilisés parce qu'ils sont utilisés couramment, mais techniquement ce ne sont pas vraiment des corrélatifs en eux-mêmes, bien qu'ils soient dérivés d'autres corrélatifs. Ce système peut également être utilisé pour créer de nouveaux "pseudocorrélatifs".

Voici la signification de certains des morphèmes de la ligne horizontale lorsqu'ils sont utilisés à part :

  • ime = moment (c'est aussi un suffixe)
  • ere = lieu (c'est aussi un suffixe)
  • kose = raison
  • xenoe = manière
  • une = quantité
  • ule = individu (utilisé dans le sens de "personne", "type", "mec")
  • leie = sorte/genre/type

Exemples d'utilisation des corrélatifs Edit

  • -a
    • Tu legan xena kitabe? = Quel livre lis-tu ?
    • Data dome suan mi te = Cette maison est à moi
    • Tu legel hoa kitabe ma? = As-tu lu ce livre-ci ?
    • Tu legon soma kitabe ma? = Tu vas lire un livre ?
    • Kituta diere karol date = Aucun animal ne ferait ça
    • Mi legol tuta kitabe = Je lirais chaque livre
    • Baha dieres mancan roue = Beaucoup d'animaux mangent de la viande
    • Kibaha kitabes suan bona = Peu de livres sont bons
    • Mi bolan otra kitabe = Je veux un autre livre
    • Mi bolan legar renha kitabe = Je veux lire n'importe quel livre
  • -e
    • Date suan xene? = C'est quoi?
    • Hoe suan aute = Ceci est une voiture
    • Suan some sor tauile ma? = Y a-t-il quelque chose sur la table ?
    • Mi karel kitute! = Je n'ai rien fait !
    • Tute suan kibona hoer = Tout est mauvais ici
    • Mi bolan bahe = Je veux beaucoup de choses
    • Mi bolan kibahe = Je veux peu de choses
    • Tu bolan otre ma? = Est-ce que tu veux autre chose ?
    • Renhe suol bona hoim = N'importe quoi serait bien maintenant
  • -er
    • Mi te aute suan xener? = est ma voiture ?
    • Mi naskel dater = Je suis né
    • Suan pane hoer = Il y a du pain ici
    • Mi sercendai mi te kitabe somer = Je trouverai mon livre quelque part
    • Mi te kitabe suan kituter = Mon livre est nulle part
    • Mi dormel tuter = J'ai dormi partout
    • Mi canel baher = Je suis allé dans beaucoup d'endroits
    • Mi ablol canar (to) kibaher = Je pourrais aller dans peu d'endroits
    • Mi bolan canar otrer = Je veux aller ailleurs
    • Dormai renher = Dors n'importe où
  • -im
    • Misu mancon xenim? = Quand allons-nous manger ?
    • Mi datim siel = C'est alors que je l'ai su
    • Hocanai hoim! = Viens maintenant !
    • Tu somim hocanel to Argentine ma? = Es-tu jamais venu en Argentine ?
    • Mi kitutim dorman = Je n'ai jamais dormi
    • Mi tutim amon tu = Je t'aimerai toujours
    • Mi bahim canel (to) dater = Je suis souvent allé là
    • Mi kibahim canel (to) dater = Je suis rarement allé là
    • Hi canon otrim = Elle partira à un autre moment
    • Hocanai renhim = Viens ici n'importe quand
  • kos -e
    • Kos xene tusu karel date? = Pourquoi as-tu fait ça ?
    • Kos date mi canol to Mehike = C'est pourquoi je n'irais pas à Mexico
    • Mi no dormel bono kos hoe = Je n'ai pas bien dormi pour cette raison-ci
    • Mi kos some no sercendel mi te aute = Pour une raison quelconque je n'ai pas trouvé ma voiture
    • Kos kitute mi karol date = Je ne le ferais pour aucune raison
    • Mi aman hi kos tute = Je l'aime pour toutes les raisons
    • Mi aman hi kos bahe = Je l'aime pour beaucoup de raisons
    • Mi canol kos kibahe = J'irais pour peu de raisons
    • Mi karol date kos otre, no kos date = Je le ferais pour une autre raison, mais pas à cause de ça.
    • Hi mancan kos renhe = Il mange pour n'importe quelle raison
  • -o
    • Tusu xeno karel date? = Comment as-tu fait ça ?
    • Hi suan dato tala xeno os te aitire = Il est aussi grand que son père
    • Hoo oni karan keikes = C'est ainsi que l'on fait des gâteaux
    • Somo hi no tafahel = D'une certaine façon, il ne comprenait pas
    • Kituto mi karol date = En aucune façon je ne ferais ça
    • Mi dormel tuto = J'ai dormi de toutes les façons
    • Mi ablan canar baho = Je peux y aller de beaucoup de manières
    • Mi ablol canar kibaho = Je pourrais y aller de peu de manières
    • Misu ablan canar otro ma? = Pouvons-nous y aller autrement ?
    • Tu ablan hocanar renho, tan hocanai = Tu peux venir de n'importe quelle façon, mais viens
  • -un
    • Tu maiel xenun pane? = Combien de pains as-tu achetés ?
    • Mi necesan datun = J'ai besoin de cette quantité
    • Houn kafe no suan sufica = Cette quantité de café n'est pas suffisante
    • Mi necesan somun kafe = J'ai besoin d'un café
    • Mi han kitutun kafe = Je n'ai pas de café
    • Mi han tutun kafe = J'ai tout le café
    • Mi han bahun kafe = J'ai beaucoup de café
    • Mi han kibahun kafe = J'ai peu de café
    • Mi han otrun kafe, no datun = J'ai une autre quantité de café, pas cette quantité-là.
    • Mi xihuol renhun date = Je voudrais n'importe quelle quantité de ça.
  • -ule(s)
    • Xenules suan datules? = Qui sont ces gens ?
    • Datule suan mi te erme = Celui-là c'est mon frère
    • Houles suan mi te penges = Ceux-ci sont mes amis
    • Somule karel date = Quelqu'un a fait ça
    • Kitutule karol date = Personne ne ferait ça
    • Mi aman tutule(s) = J'aime tout le monde
    • Bahules mancan pane = Beaucoup de gens mangent du pain
    • Kibahules konan mi = Peu de gens me connaissent
    • Otrule hocanendel, no hi = Quelqu'un d'autre est arrivé (ici), pas elle
    • Renhule ablan karar date = N'importe qui peut faire ça
  • -a leie (de)
    • Tu han xena leie de aute? = Quel genre de voiture es-ce que tu as ?
    • Tu han data leie de aute ma? = Est-ce que tu as ce type de voiture ?
    • Tu konan tuta hoa leies de pane ma? = Connais-tu chacun de ces types de pain ?
    • Soma leies de dieres mancan roue = Certaines types d'animaux mangent de la viande
    • Mi han kituta leie de pane = Je n'ai aucune sorte de pain
    • Mi han tuta leie de pane = J'ai toutes sortes de pains
    • Mi han baha leies de cate = J'ai beaucoup de types de thé
    • Mi han kibaha leies de kafe = J'ai peu de types de café
    • Mi no han data leie, tan mi han otra leie = Je n'en ai pas de ce genre-là, mais j'en ai d'un autre genre
    • Renha leie suon sufica = N'importe quelle genre suffira

Le mot utile "ke" Edit

"Ke" a de nombreuses utilisations. Dans la plupart des cas, il sert à nous faciliter la vie, parfois en remplaçant des mots plus longs ou plus spécifiques lorsqu'ils ne sont pas vraiment nécessaires. Cette fonction est très similaire à celle du mot "que" en français.

"Ke" pour les comparaisons Edit

Comme nous l'avons vu précédemment, "ke" est utilisé comme le mot "que" dans les comparaisons :

  • Hi suan mas bona ke tu = Il est meilleur que toi
  • Hi suan kimas tala ke tu = Il est moins grand que toi

"Ke" dans les subordonnées complétives Edit

Comme nous l'avons vu précédemment, "ke" peut être utilisé pour relier des propositions entre elles quand elles ne peuvent pas l'être avec un corrélatif en xen- :

  • Mi sian ke hi suan en os te dome = Je sais qu'il est dans sa propre maison
  • Mi tafahan ke date no suan ibla = Je comprends que ce n'est pas possible
  • Mi no siel ke hi suel en os te dome = Je ne savais pas qu'elle était dans sa maison

"Ke" comme substitut aux mots en xen- Edit

Lorsque le contexte le permet et que les mots en xen- sont longs, évidents ou qu'ils alourdissent une phrase, ils peuvent être remplacés par "ke" :

  • Hi suan uome ke dorman hoer (au lieu de "xenule") = C'est la personne qui dort ici
  • Data uomire, ke te dome suan ega, suan mi te penge (au lieu de "xenule") = Cet homme, dont la maison est grande, est mon ami
  • Tu suan ke te aitise? (au lieu de "xenule") = De qui es-tu la mère ?
  • Tu legan ke kitabe? (au lieu de "xena") = Quel livres es-tu en train de lire ?
  • Date suan ke? (au lieu de "xene") = C'est quoi ?
  • Mi te aute suan ke? (au lieu de "xener") = est ma voiture ?
  • Kos ke tusu karel date? (au lieu de "xene") = Pourquoi tu as fait ça ?

Jours, mois et années Edit

Les noms des jours et des mois sont créés de la même manière qu'en chinois et en portugais, avec des chiffres. Le lundi est considéré comme le premier jour de la semaine. Le système est très simple : nombre + a (pour former le nombre ordinal) + rote. Il existe deux mots pour traduire "jour" en Teruene : l'un avec le sens de la période de 24h que met la Terre pour tourner sur elle-même, et pour lequel on utilise le mot pour désigner la rotation (rote) ; et l'autre avec le sens de la durée d'ensoleillement, et pour lequel on utilise le mot pour désigner le Soleil (sole).

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
Uanarote Dosarote Sanarote Kuararote Kuinarote Louarote Sifarote

Les noms de mois sont créés de la même manière, mais en utilisant le mot "lune", qui signifie à la fois "lune" et "mois". "Semaine" se dit lun+ab+e, qui signifie littéralement "fraction de mois/lune".

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
Uanalune Dosalune Sanalune Kuaralune Kuinalune Loualune
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Sifalune Coalune Naualune Degalune Deguanalune Degdosalune

Le mot pour an / année est "iare". Le format des dates est JJ/MM/AAAA. Voyons quelques exemples :

  • Mi naskel ces sana hore he dosabe dosarote deguana (rote) de kuaralune uan nau nau co
    • Je suis né le mardi 20 avril 1998, à 03:30
  • Mi dormel dur lunabe = J'ai dormi pendant une semaine

Vous vous demandez peut-être ce qui se passe entre le 1er et le 7 de chaque mois, étant donné que "uanarote" signifie "lundi" et non "premier jour du mois". Eh bien, vous diriez probablement "uana" (premier) pour faire référence à la date et "uanarote" pour faire référence au lundi, mais vous pourriez aussi mettre l'adjectif après le nom (rote uana) pour faire la distinction, ou simplement laisser le contexte en clarifier le sens. Par exemple, si vous dites "uana rote de Kuaralune", il est évident qu'on ne parle pas du "lundi en avril" mais bien du "premier jour en avril".

Phrases courantes Edit

  • Haie = Salut
  • Bona rote = Bonjour (à n'importe quelle heure)
  • Bona sole = Bonjour (pendant la journée)
  • Bona kisole = Bonne nuit
  • Bona morne = Bonjour (le matin)
  • Bona kimorne = Bon après-midi
  • Til sun = À bientôt
  • Til posrote = À demain
  • Kihaie = Ciao
  • Xiexe = Merci
  • Kixiexe = De rien
  • Preie = S'il te plait
  • Ihane = Désolé
  • Bonhocanende = Bienvenue
  • (Tu suan) xeno? = Comment vas-tu ? (singulier)
  • (Tusu suan) xeno? = Comment allez-vous? (pluriel)
  • Bono, he tu(su)? = Bien, et toi ?
  • Bona mancare! = Bon appétit !
  • Bona boiage! = Bon voyage !
  • Helse! = Santé !

Prépositions Edit

Important : lorsque les prépositions sont utilisées seules (donc pas en tant que prépositions), il est recommandé de les placer à la fin de la phrase ou à l'endroit où elles créent le moins de malentendus possible, ou encore de placer une virgule après la phrase pour indiquer une pause.

To “à, vers” - direction

  • Hi hocanon to dome = Elle viendra à la maison
  • Hi hocanon to urbe = Elle viendra en ville
  • Hi pensan to hisu = Il pense à eux
  • Hi pensan to hisu = Il leur parle

Ces “à” - dans une position relativement proche ou à un certain point

  • Mi te penge suan ces porde = Mon ami est à la porte
  • Mi te erme suan ces tauile = Mon frère est à table
  • Hi suan ces angle = Elle est au coin

Fro “de, depuis” - dans l'espace ou dans le temps

  • Mi canel fro ange to mi te dome = Je suis allé du coin à ma maison
  • Hisu suan kronules fro uan nau nau co = Ils sont rois depuis 1998
  • Hi suan fro Argentine = Elle vient d'Argentine
  • So suan fro arbaxe = Il est fait en bois

Te “de” - possession (syntaxe inversée)

  • Lukas te kitabe = Le livre de Lucas
  • Hoa aute suan egikere te = C'est la voiture de l'université

De “de” - indique une relation ou exprime la quantité

  • Kitaboteke de urbe (Urbe te kitaboteke) = la bibliothèque de la ville (qui n'appartient pas nécessairement à la ville)
  • Peie de kafe = une tasse de café (une tasse remplie de café)

Dur “pendant”

  • Dur mi mancel, hi trinkel = Pendant que je mangeais, il buvait
  • Mi no futan dur mornes = Je ne marche pas (pendant) le matin

En “dans, à l'intérieur de” (peut être métaphorique ou figuré)

  • Mi residan en data dome = J'habite dans cette maison
  • Mi ikan en egikere = J'étudie dans une université
  • Tu suan en xor kien ma? = Tu es à l'intérieur ou à l'extérieur ?

Kien "hors de, à l'extérieur"

  • Tu suan kien dome ma? = Es-tu en dehors de la maison ?
  • Misu canai (to) kien = Allons à l'extérieur

Til "jusque” - dans l'espace ou dans le temps

  • Mi mancel til naua hore = J'ai mangé jusqu'à 9:00
  • Misu ranai til dome! = Courons jusqu'à la maison !

Ko “avec”

  • Mi mancan mafes ko frutakue = Je mange des pommes avec du jus
  • Ko tu mi suan mas bono = Avec toi je vais mieux
  • Hi residan ko hi te ermes = Il vit avec ses frères et sœurs

Kiko “sans”

  • Mi trinkan kafe kiko late = Je bois du café sans lait

Par “pour”

  • Mi karel hoe par tu = J'ai fait ça pour toi
  • Hi karan keikes par kimaiar = Je fais des gâteaux à vendre
  • Peie par ubalkole = un verre de vin

Kos “à cause de, parce que”

  • Kos date mi no maian mafes = (C'est) à cause de ça que je n'achète pas de pommes
  • Hi no hocanon kos os te kihelse = Elle ne viendra pas à cause de sa maladie
  • Mi no mancan kos mi ne xihuan date = Je ne mange pas parce que je n'aime pas ça

Xia “sous”

  • Uomihe suan xia tauile = Un enfant est sous la table
  • Mi canel (to) xia aute = Je suis allé sous la voiture
  • Hi suan xia = Il est en dessous

Sor “sur”

  • Suan mafes sor tauile = Il y a des pommes sur la table

Super "au-dessus" au-dessus de quelque chose, mais sans le toucher

  • Taires udanan super misu te aute = Des oiseaux volent au-dessus de notre voiture

Taiti “au lieu de”

  • Mi trinkan taiti tu = Je bois au lieu de toi
  • Mi trinkan taiti mancar = Je bois au lieu de manger
  • Taiti, tu mancan = Au lieu de ça, tu manges

Amam "devant"

  • Mi suan amam tu te dome = Je suis devant ta maison

Kiamam "derrière"

  • Mi suan kiamam tu = Je suis derrière toi

Pre "avant"

  • Premorne = Aube
  • Mi naskel pre baha tempe = Je suis né il y a longtemps
  • Pre mi dormekel mi mancel = Avant que je ne dorme, je mangeais
  • Pre dormekar mi mancel = Avant de m'endormir, je mangeais
  • Mi kitutim sentel date pre = Je ne me suis jamais senti comme ça avant

Pos "après"

  • Pos dormendar mi mancel = Après mon réveil, j'ai mangé
  • Pos mi dormendel mi mancel = Après m'être réveillé, j'ai mangé
  • Mi karon date pos = Je le ferai après/plus tard

Pas "à côté (de)"

  • Mi suan pas aute = Je suis à côté d'une voiture
  • Xene suan pas tu? = Qu'est-ce qui est à côté de toi ?

Far "loin (de)"

  • Mi suan far = Je suis loin
  • Date suan far misu = C'est loin de nous
  • Canai far! = Va-t'en!

Kifar "près (de)"

  • Mi suan kifar tu = Je suis près de toi
  • Misu canai somer kifar = Allons quelque part près (d'ici)
  • Data kifara kafere suan bona = Ce café proche est bon

Hau "à propos de"

  • Tu sian hau xene? = Tu es au courant à propos de quoi ?

Tra "à travers"

  • Tra uinteporde encanan uinte = À travers la fenêtre entre le vent

Cirki "autour, aux alentours de, aux environs de"

  • Cirki sandeg = à peu près trente
  • Cirkicanar = contourner, faire le tour
  • Cirki dome suan autes = Autour de la maison, il y a des voitures

Inter "entre, parmi"

  • Internationa = International
  • Mi suan inter arbes = Je suis entre les arbres

Anti "contre"

  • Anti kihelse = contre une maladie
  • Anti mure = contre le mur
  • Mi suan anti tu = Je suis contre toi

Per "par, au moyen de"

  • Hi hocanon per aute = Il viendra en voiture
  • Mi martilan per martile = Je tape avec un marteau

Kiper "sans" sans instrument

  • Mi martilan kiper martile = Je tape sans marteau

Tran "de l'autre côté (de)"

  • Mi te dome suan tran sadake = Ma maison est de l'autre côté de la rue
  • Tran data nade suan otra lande = De l'autre côté de cette rivière, c'est un autre pays

Bei "au-delà (de)"

  • Misu canai (to) bei urbe = Allons au-delà de la ville
  • Uomoge kitutim canel bei Lune = L'humanité n'est jamais allée plus loin que la Lune

Exeti "sauf, à part, excepté"

  • Mi mancan tute exeti mafes = Je mange de tout, sauf des pommes
  • Tutules hocanel exeti tu = Tout le monde est venu, sauf toi

Préfixes Edit

  • Ho- des corrélatifs en ho-. Cette particule peut aussi être utilisée pour indiquer la proximité, qu'on peut traduire par "-ci". Ce préfixe est facultatif. Par exemple, on peut utiliser "canar" (aller) dans le sens de "venir", mais pour il est possible de dire "hocanar" pour éviter toute ambigüité
    • canar = allerhocanar = venir
    • canendar = arriverhocanendar = arriver ici ("ici" du point de vue du locuteur)
    • lenar = prendre, (em)porter (d'un lieu à un autre)holenar = rapporter, ramener (d'un lieu à ici)
  • Lau- de laua (légal) = indique une relation de parenté par alliance
    • aitise = mèrelauaitise = belle-mère
    • laue = loi
  • Disi- dispersion, diffusion, séparation
    • denar = donnerdisidenar = distribuer
    • disio = en diffusant
    • disiar = diffuser
  • Ex- ex-, ancien
    • presidante = présidentexpresidante = ex-président
    • exa = ancien
  • Ki- le contraire de, ou le sens qui se rapproche le plus de l'opposé
    • maiar = acheterkimaiar = vendre
    • tonge = est, orientkitonge = ouest, occident
    • nore = nordkinore = sud
    • kia = contraire (adj.)
    • kio = contrairement, au contraire
    • sendar = envoierkisendar = recevoir
  • Pre- pré-, éloigné dans le temps
    • histore = histoireprehistore = préhistoire
    • bisar = voirprebisar = prévoir, anticiper (avoir une vision)
    • morne = matinpremorne = aube, petit matin
    • aite = parentpreaite = ancêtre
  • Re- répéter, réitérer
    • sendar = envoierresendar = renvoier
    • kahar = direrekahar = répéter, redire
    • reo ➜ de nouveau
  • Mis- de manière erronée
    • tafahar = comprendremistafahar = mal comprendre
    • usar = utilisermisusar ➜ faire un mauvais usage de
    • miso = mal, de façon erronée
  • Far- de far (loin)
    • bisar = voirfarbisatore = téléviseur
    • farbise = télévision (système de transmission)
  • Dosab(a)- demi-, semi-
    • hore = heuredosabahore = demi-heure
  • Kuasi- quasi-, pseudo, presque
    • nome = nomkuasinome = pseudonyme
    • diose = dieukuasidiose = demi-dieu
    • ihe = fils/fillekuasiihe = beau-fils/belle-fille

Suffixes Edit

Je ne reparlerai ici pas des 5 suffixes verbaux, ils sont déjà expliqués dans la section Verbes.

  • -abl- capable
    • bisar = voir ➜ kibisabla = aveugle
    • suimar = nager ➜ suimabla = capable de nager, nageur
    • ablar = pouvoir, être capable (de)
    • abla = capable
  • -ibl- possible, le pendant passif de -abl-
    • bisibla = visible
    • mancar = manger ➜ mancibla = comestible
    • ibla = possible
  • -ul- individu caractérisé par la racine
    • Argentine = Argentine ➜ argentinule = un Argentin
    • anti = contre ➜ antiule = un opposant
    • fenfa = riche ➜ fenfule = un riche, un nanti
    • krone = couronne ➜ kronule = roi / reine, monarque
    • kimaiar = vendre ➜ kimaiule = vendeur, commercial
  • -uen- langue, dialecte
    • Enge = Angleterre ➜ Engeuene = l'anglais
    • Franse = France ➜ Fransuene = le français
    • Cine = Chine ➜ Cinuene = le chinois
    • Israele = Israël ➜ Israeluene = l'hébreu
    • Certaines langues qui ne peuvent être dérivées d'un lieu ou d'un peuple peuvent ne pas se former avec le suffixe -uen-, et même se passer de la terminaison -e
      • Esperanto = Espéranto
      • Latine = Latin
      • Klingon(e) = Klingon
  • -ax- chose concrète ou matière liée à la racine (-age)
    • mancar = manger ; mance = repas ➜ mancaxe = nourriture, aliment
    • dulca = doux, sucré ➜ dulcaxe = une sucrerie, une douceur
    • arbe = arbre ➜ arbaxe = bois
    • en = dans ➜ enaxe = contenu
  • -es- état ou qualité abstraite liée à la racine (-té)
    • bela = beau ➜ belese = beau
    • gara = chaud ; gare = chaleur ➜ garese = température
    • ekuala = égal ➜ ekualese = égalité
    • libra = libre ➜ librese = liber
    • ule = un individu ; ulese = individualité
    • Lorsqu'on transforme un adjectif en nom, et que ça exprime déjà une qualité, le suffixe -es- n'est pas nécessaire :
      • fasta = rapide ➜ faste = rapidité (= fastese)
  • -il- outil pour former le verbe de la racine, ou en rapport avec la racine
    • tingaxarte = musique ➜ tingaxartile = instrument de musique
    • ile = outil, ustensile
  • -og- ensemble, groupe relatif à la racine
    • arbe = arbre ➜ arboge = forêt
    • bede = mouton ➜ bedoge = un troupeau de moutons
    • uome = humain ➜ uomoge = humanité
  • -ib- tendance ou inclinaison à faire quelque chose (ne correspond pas à tous les mots français qui finissent en -if)
    • krear = créer ➜ kreiba = créatif
    • kahadar = parler ➜ kahadiba = bavard
    • rekahar = répéter ➜ rekahiba = répétitif
    • imaginar = imaginer ➜ imaginiba = imaginatif
  • -ind- digne de
    • legar = lire ➜ leginda = qui vaut le coup d'être lu
    • acetar = accepter ➜ acetinda = acceptable
    • xiexar = remercier ➜ xiexinda = qui mérite des remerciements
  • -ein- contenant la chose, ou contenant caractérisé par la racine
    • male = argent ➜ maleine = portefeuille
    • kigara = froid ➜ kigareine = réfrigérateur, frigo
    • eine = récipient
  • -ist- professionnel ou adhérent d'une doctrine (peut être interchangé avec -ul- dans certains mots)
    • dente = dent ➜ dentiste = dentiste
    • helsar = guérir ➜ helsiste = médecin, guérisseur
    • piane = piano ➜ pianiste = pianiste
    • Budha (ou Budhe) = Bouddha ➜ budhiste = bouddhiste
  • -ism- doctrine, idea, religion
    • Kristo = Christ ➜ kristisme = christianity
    • Budha = Buddha ➜ budhisme = buddhism
    • Marx(e) = Marx ➜ marxisme = marxism
    • socie = society ➜ sociisme = socialism
  • -ator- machine, part of machine, or system that does the verb of the root (it's NOT used for people who do a work, -ist- or -ul- are used instead, not even roots should end with -ator if it's for people, in the rare case there is a profession that needs its own root then it may end in -ador, but preferably with -ist)
    • faste = velocity; bariar = to change; fastebariar = to accelerate ➜ fastebariatore = accelerator
    • udanar = to fly ➜ udanatore = flying machine, aircraft
    • uinge = wing ➜ uingudanatore = plane, aircraft with wings
    • aspe = blade ➜ aspudanatore = helicopter
    • cisuar = to calculate ➜ cisuatore = calculator
  • -obl- multiplication
    • dosobla = double
    • sanoblar = to triple
    • kuarobla = quadruple
    • oblar = to multiply
  • -ab- fraction
    • dosabe = a half
    • sanabar = to divide in three parts
    • kuarabe = a quarter
    • lune = moon/month ➜ lunabe = week
    • abar = to divide
    • abe = fraction
  • -al- color
    • blode = blood ➜ blodala = red
    • banane = banana ➜ bananala = yellow
    • akaxe = sky ➜ akaxala = blue
    • orange = orange ➜ orangala = orange
    • plante = plant ➜ plantala = green
    • ube = grape ➜ ubala = purple/violet
    • lume = light ➜ lumala = white
    • kilume = darkness ➜ kilumala = black
    • rake = ashes ➜ rakala = grey
    • kafe = coffee ➜ kafala = brown
    • ale = color
    • By the way, to say "light blue" or "dark blue" and similar combinations, the word (ki)luma or the prefix (ki)lum- are used:
      • lumakaxala = light blue
      • kilumakaxala = dark blue
      • lumrakala = light grey
      • lum(a)blodala = pink
  • -eg- a bigger or stronger counterpart of the root
    • lafar = to laugh ➜ lafegar = to laugh a lot or very hard
    • uinte = wind ➜ uintege = a very strong wind
    • gara = warm ➜ garega = hot
    • kigara = cool ➜ kigarega = cold
    • ega = big
  • -it- a smaller or softer counterpart of the root
    • lafar = to lough ➜ lafitar = to smile
    • uinte = wind ➜ uintite = a breeze
    • lage = lake ➜ lagite = lagoon
    • nade = river ➜ nadite = stream/creek
    • gara = warm ➜ garita = warm but more temperate
    • kigara = cool ➜ kigarita = cool but more temperate
    • safine = ship ➜ safinite = boat
    • ita = small
  • -er- place
    • maiar = to buy ➜ maiere = store
    • mancar = to eat ➜ mancere = restaurant
  • -otek- a place to save lots of the same thing
    • kitabe = book ➜ kitaboteke = library
    • male = money ➜ maloteke = bank
  • -im- time, moment, season
    • gara = warm ➜ garime = sommer
    • kigara = cool ➜ kigarime = winter
    • flore = flour ➜ florime = spring
    • foile = leaf ➜ foilime = autumn
  • -ar- this infinitive ending can also be used with other endings representing the meaning of the verb if the root itself doesn't express it well (thus the root is rather a noun or adjective than a verb)
    • "krone" means "crown", and "kronar" is "to crown", but to say the name of the action one can't go back to "krone" to mean coronation, so one leaves the infinitive ending, thus "kronare" is "coronation".
    • martile = hammer; martilar = to hammer ➜ martilare = hammering (the name of the action)
  • -ic- a part or particle of the whole or of the material
    • sande = sand ➜ sandice = a grain of sand
    • sale = salt ➜ salice = a grain of salt
    • himpate = snow ➜ himpatice = a snowflake
    • toufe = hair (the whole) ➜ toufice = a single hair
  • -idr- leader, ruler, boss
    • urbe = city ➜ urbidre = mayor
    • probince = province/state ➜ probincidre = gobernor
    • lande = country ➜ landidre = president or prime minister
    • safine = ship ➜ safinidre = captain
  • -ih- offspring, son
    • uome = person/human ➜ uomihe = child
    • miaue = cat ➜ miauihe ➜ kitten
    • faraxe = butterfly ➜ faraxihe = caterpillar
    • kronule = king/queen ➜ kronulihe = prince/princess
  • -is- -ir- -ip- the first one is for women the second one for men and the third one is for non-binary people
    • aite = parent ➜ aitise = mother; aitire = father; aitipe = non-binary parent
    • ampenge = boy/girlfriend ➜ ampengise = girlfriend; ampengire = boyfriend
    • ihe = son/daughter ➜ ihise = daughter; ihire = son
    • ise = a woman (for humans, female for other living beings)
    • ire = a man (for humans, male for other living beings)
    • ipe = non-binary person
    • These suffixes should not be used in excess, only when it's really necessary to mention gender/sex of the person/living being in question.
  • -ik- means science or pseudoscience that studies X field (most words that in English end in -ics and -logy)
    • ike = science
    • nume = number ➜ numike = mathematics
    • uene = language ➜ uenike = linguistics
    • diose = god ➜ diosike = theology
    • helse = health ➜ helsike = medicine
    • bite = life ➜ bitike = biology

Ki- and no- Edit

The word no can be used in a similar way to ki- but they are not the same, the first one is the negation of the meaning, while the second one is the opposite meaning. Sometimes both arrive at the same meaning, in those cases ki should be used, but no may be used when ki does not create the correct meaning or doesn't make sense at all.

There are words that could have been created through ki, but two separate roots have been chosen because either a shorter word was needed (such as for prepositions), a root that started in a vowel was needed (for suffixes such as eg and it), or the two words should be different for better understanding (such as pre and pos).

Family words Edit

There are four main family words:

  • aite = parent
  • ihe = offspring (son/daughter)
  • erme = sibling
  • espe = spouse

With those, the -is-/-ir-/-ip- suffixes for gender, and the -it-/-eg- suffixes for age, we can create most of the family words that a culture may need. For example:

  • aitaite = grandparent
  • aitiraitise = the mother of my father
  • ermihe = nephew/niece
  • aiterme = uncle/aunt
  • aitermespe = uncle's/aunt's spouse
  • aitermihe = cousin
  • ihihe = grandson/granddaughter
  • ermisite = younger sister
  • ermirege = older brother
  • ermespire = a sibling's husband
  • and many many more...

Short words not worthy of being classified Edit

Some words and phrases in many languages like "very", "too", "and", "but", "al least", "still" and so on, are difficult to classify and usually don't follow the same rules. In Teruene that means that these words don't take any ending in their usual form. Here is a list:

  • He and
    • Mi mancan pane he trinkan cate = I eat bread and drink tea
  • Or inclusive or
  • Xor exclusive or
  • Tan but
  • Hen very
    • Tu suan hen bela = You are very beautiful
  • Tai too (in the sense of too much)
    • Data suan tai ega = That one is too big
  • Amba both
  • Ie also, too
    • Mi aman uofes, mi aman ie miaues = I love dogs, I love cats too
    • Tu mancan pane, ie mi mancan pane = You eat bread, I also eat bread
  • Mas plus, more, anymore
    • Plus in maths: uan mas dos suan san =One plus two is three
    • More: Mi bolan mas pane = I want more bread
    • More and -er in comparisons: Tu suan mas tala ke mi = You are taller than me
    • Anymore when with no: Mi no mas dorman bono = I don't sleep well anymore
  • Mos
    • Most and -est in comparison
    • Mose maximum (noun): Xenun suan mose? = How much is the maximum?
    • Mosa maximum (adj): Kimosa ose suan deg = The maximum amount is ten
    • Moso at most: Mi bolan moso deg = I want at most ten
  • Kimas
    • Minus in math: san kimas dos suan uan = three minus two is one
    • Less: mi xihuan ko kimas sukare = I like it with less sugar
    • Less in comparison: hi suan kimas tala ke tu = she is less tall than you
  • Kimos
    • Least in comparison: Tu suan kimos teliga = You are the least intelligent
    • Kimose Minimum (noun): Xenus suan kimose? = How much is the minimum?
    • Kimosa minimum (adj): Kimosa ose suan deg = The minimum amount is ten
    • Kimoso at least: Kimoso deg uomes hocanel = At least ten people came
  • Kuasi
    • Almost: Mi kuasi canendan = I'm almost arriving
    • + no barely: Mi kuasi no dorman = I barely sleep
  • Ankor
    • Still: Hi ankor mancan = He's still eating
    • + no yet: Tu ankor no mancel = You haven't eaten yet
  • Iam
    • Already: Mi iam tafahan = I already understand
    • Yet: Tu iam mancel hoer ma? = Have you eaten here yet?
    • + no no longer: Mi iam no mancan roue = I no longer eat meat
  • Sun soon
  • Preroto yesterday
  • Horoto today
  • Posroto tomorrow
  • Roto daily
  • Lunabo weekly
  • Luno monthly
  • Iaro annualy
  • Iben even
    • Iben tu tafahan date = Even you understand that
  • Hus just (recently)
    • Mi hus karel so = I just made it
  • Tui immediately
    • Hocanai tui! = Come immediately

Other vocabulary Edit

Animal and human parts Edit

  • Kepe = extremity, limb (arms, legs, tails, trunks)
    • Sorkepe = arm
    • Xiakepe = leg
    • Kiamamkepe = tail
    • Gandar = to smell ➜ gandile = nose ➜ gandilkepe = trunk
  • Bisar = to see ➜ bisile = eye
  • Gandar = to smell ➜ gandile = nose
  • Tingar = to hear ➜ tingile = ear
  • Onte = lip
    • Ontoge = mouth
  • Oste = bone
  • Toufe = hair
  • Bisiltoufe = eyelash
  • Frente = forehead
  • Bisilfrente = eyebrow
  • Piele = skin
  • Xente = body
  • Mane = hand
  • Kepite = finger, toe
  • Fute = foot
  • Kepitedire = nail (dire = shield)
  • Neke = neck
  • Maneneke = wrist
  • Pensar = to think ➜ pensile = brain
  • Toue = head
  • Toumiene = face
  • Dile = heart
  • Dente = tooth

Rooms Edit

  • Rume = room
  • Cefar = to cook ➜ cefrume = kitchen
  • Dormar = to sleep ➜ dormerume = bedroom
  • Mancar = to eat ➜ mancerume = dining room
  • Limpar = to wash ➜ limperume = washing room
  • Banar = to take a bath ➜ banerume = bathroom (with shower)
  • Necesar = to need ➜ necesrume = bathroom (with or without a shower)
  • Bite = life ➜ bitrume = living room

Person, human, man and woman Edit

The word for human, man and woman is "uome" which may take a suffix to specify gender. However, even though some languages, like Chinese, have only one word for person/human, I decided to have a separate word for person, since humans are a species, while person is more like an intelligent being. Think about it, would you rather call an Artificial Intelligence which is as smart and concious as a us a human or a person? Would you rather call an intelligent alien a human or a person? Also the word "person" is used for other meanings, such as "juridical person". So, the word for person is "persone".

IUPAC nomenclature Edit

Alkanes (alkanes), alkenes (alkenes) and alcynes (alkines) use Teruene numbers as prefixes.

Number of carbons 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 20
Prefix uan dos san kuar kuin lou sif co nau deg deguan degdos dosdeg
  • Uanalkane = methane
  • Dosalkene = ethene
  • Deguanalkine = undecyne

Similar prefixes and suffixes are usually created from Teruene's own words to create a scientific vocabulary much more comprehensible to common people, not just scientists who studied for years.

Example textEdit

Mars (planet) Wikipedia article

"Marse (planete).

Marse suan kuara planete fro Sole he dosa mas ita planete en Sola Sisteme pos Merkure. So han nome de roma diose de harbe, he so plurimo suan nomeda "Blodala Planete" kos blodaloida fera oxigaxe sor os te miene denan to so blodaloida oide xena suan kibehifa inter astes bisibla to akela bisile. Marse suan petra planete ko kidensa aireparate, so han miena miases oida to Lune te krateres he to Tere te bales, sahares, he pola barfa parates.

Marse te rota imege he gara cikle ie suan oida to Tere te, xeno suan kline xena kosan gara cikle. Sor Marse suan Olimpus Monte, mos ega huomonte he dosa mos tala koneda monte en Sola Sisteme, he ie suan Bale Marineris xena suan uan de mos ega bales en Sola Sisteme. Kirofa Norapola Diprese en nora dosabesfire okupan kuardeg interpaie de planete he iblo suan egega kratere. Marse han dos lunes: Fobose he Deimose, xena suan ita he ko kiregula morfe. Sosu iblo suan kapteda astites, xeno 5261 Eureka, uan Marsa troiane."

Dictionary Edit

Dictionary with English, Spanish and Esperanto translations and examples.

Community content is available under CC-BY-SA unless otherwise noted.